|DIY| ma recette pour une crème hydratante faite maison !

Bonjour à toutes !

Ca fait trèèèès longtemps que cet article me tient à coeur, et j’ai reçu beaucoup de demandes de la part de mes amies et de clientes à ce sujet, voici enfin ma recette pour ma crème faite maison dont je parle tant à tout le monde 🙂

Je l’ai confectionné de sorte à ce qu’elle soit la plus simple possible et avec un minimum de produit, tout en étant super efficace et rapide à réaliser, et qui se conserve plusieurs mois !
C’est une crème très hydratante, mais aussi nourrissante, que j’utilise (et pas que moi d’ailleurs…) aussi bien sur le visage, que le corps, et les mains 🙂

Mais d’abord, pourquoi faire sa crème soi-même ?

Ayant commencé mes études en esthétique dès l’âge de 15 ans, j’ai tout de suite compris l’intérêt d’une crème hydratante à appliquer matin et soir sur ma peau.

Ayant même été formée directement à la maison Clarins France sur tous leurs protocoles de soins et leurs produits entre 2003 et 2005, j’avais depuis cette habitude de prendre soin de ma peau quotidiennement avec des produits exigeamment sélectionnés (et plus ça coutait cher mieux c’était croyais-je naïvement).

Tout se passait très bien dans le meilleur des mondes, j’avais une peau magnifique, une salle de bain remplie de produits (et un compte en banque vide lui), quand j’ai finalement un jour eu la curiosité de regarder la liste d’ingrédients de mes chers produits…

Pour tout vous dire, c’est en fait mon chéri qui se plaignait souvent d’avoir ses yeux sensibilisés suite à l’application de notre crème. C’est rien mon amour, je vais te choisir un contour des yeux bien adapté ! pensais-je.
Malheureusement, ce symptôme continuait à le gêner quotidiennement malgré un produit soit disant adapté. J’ai donc commencé par me dire qu’il exagérait un peu je l’avoue, puisque j’utilisais ces produits depuis 10 ans sans jamais avoir eu d’inconfort, puis j’ai fini par le croire (le pauvre) en me disant qu’il devait faire une réaction à une molécule et c’est donc là que j’ai regardé la composition !

Et j’ai très vite déchanté : mes cours en cosmétologie me sont revenus d’un coup en tête et j’ai réalisé à quel point tous les produits dans notre salle de bain était bourrés d’additifs réputés pour être irritants, allergisants, mais aussi perturbateurs endocriniens (mais aussi de principes actifs performants, certes, mais quand même).
Nous qui consommons des aliments bios et qui prenons soin de cuisiner tout nous même pour éviter les saloperies dans les plats industriels, j’utilisais depuis toute ces années des produits cosmétiques composés de plein de molécules que je boycotte activement dans ma cuisine !!

J’ai donc réfléchi à un moyen de continuer de prendre soin de moi avec des produits dont j’aurais la totale maitrise. Puisque je veux savoir exactement ce que je mange, j’allais à présent aussi savoir ce que j’applique sur ma peau 🙂

Voici donc ma recette pour une crème hydratante très simple et rapide à réaliser, et qui se conserve plusieurs mois à température ambiante !

 

Démo :

Voici pour commencer ma liste d’ingrédients :
(Cette recette étant tout à fait évolutive et personnalisable, vous pouvez modifier ou ajouter tout ce que vous voulez).

pour 50ml de crème hydratante il faut :

  • 10ml de gel d’Aloé-Vera BIO
  • 30ml d’hydrolat de fleur de votre choix BIO
  • 20ml d’huile végétale de votre choix BIO
  • 10 gouttes de vitamine E
  • 10 gouttes de Naticide ou Isocide BIO
  • 2,5ml de Gélisucre ou Sucragel BIO
  • 1 pointe de couteau de gomme de Guar BIO
  • option : 1 pointe de couteau d’acide hyaluronique, quelques gouttes de protéine de riz, de céramide végétal, de squalène végétal…
  • 2 bols stérilisés ou nettoyé au savon + alcool 70°
  • 1 fouet (manuel ou électrique) stérilisé ou nettoyé au savon + alcool 70°
  • une balance de précision ou des cuillères doseuses
  • 1 spatule ou couteau
  • 1 flacon vide stérilisé ou nettoyé au savon + alcool 70°

 

Dans un premier bol, verser le gel d’Aolé-Vera, l’hydrolat de fleur et la gomme de Guar puis mélanger au batteur pour obtenir une gelée homogène qui compose la phase aqueuse de notre crème.

Dans un deuxième bol, verser l’huile végétale, le Gélisucre (ou Sucragel) et la vitamine E puis mélanger de nouveau au batteur pour obtenir notre phase huileuse.

Mélanger à présent les deux phases ensemble dans un des deux bols, ajouter le Naticide (ou Isocide), et la crème est prête à être transvasée dans le flacon !

 

 

Pourquoi ces ingrédients et ou les trouver ?

 

Processed with VSCO with f2 preset Gel d’Aloé-Vera : J’en avais entendu parler comme beaucoup depuis des années, mais j’ai vraiment découvert les merveilles de cette plante lors d’un voyage aux Canaries.
Je suis tellement addict à ses bienfaits que je ferais un article entier à ce sujet je pense, car je suis convaincue que ce produit devrait être dans toutes les salles de bains, tant il est utile efficace sur les petits comme les grands.

Le gel est de la pulpe issue des feuilles du l’Aloé-Vera qui est un cactus. Il est très hydratant, régénérant, cicatrisant et bourré de vitamines.

On en trouve en pharmacie, para-pharmacie, magasin bios et sur le web. Prenez soin de le choisir Bio bien entendu 🙂

 

Processed with VSCO with f2 preset

Hydrolat de fleur (eau florale quoi ! ) : C’est l’eau issue de la distillation de fleur ou de plante qui permet d’apporter les vertus de celle ci. Elle est tolérée par tout le monde grâce aux faible dosage naturel de ces principes actifs (contrairement aux huiles essentielles). Se trouve en magasin bio, pharmacie, parapharmacie, et sur le web.

J’ai choisi l’eau florale d’Hamamélis pour ses propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et anti-rougeur grâce aux flavonoïdes qu’elle contient renforcant ainsi le réseau capillaire sanguin 😉

 

Processed with VSCO with f2 presetHuile Végétale : Elle est issue des plantes oléagineuses et est aussi utile dans une cuisine que dans une salle de bain ! Très nourrissante grâce aux acides gras et aux vitamines qu’elle contient, elle regorge de propriétés différentes selon la plante choisie et contrairement aux idées reçues elle est très bien tolérée par les peaux grasses.
Tout comme l’eau florale, choisissez la Bio et adaptée à votre type de peau et bienfaits désirés, mais aussi vierge et 1ere pression à froid 🙂

J’ai choisi l’huile de Cameline car elle est extrêmement riche en oméga 3 (lutte contre le vieillissement) et en acide gras poly-insaturés (active la micro-circulation sanguine). Elle est donc un véritable atout en cuisine également !

 

Processed with VSCO with f2 preset

Gomme de Guar : Epaississant naturel permettant d’obtenir une phase aqueuse gélifiée et lisse.
Suivant son dosage, vous pouvez obtenir une crème plus ou moins fluide, plus ou moins crémeuse !

Je la choisis Bio bien sur, sur internet (aroma-zone, mycosmetik…)

 

Processed with VSCO with f2 preset

Gélisucre (ou Sucragel) : Emulsifiant très doux et naturel qui permet de gélifier les phases huileuses.

Je le choisis sur Aromazone car il est Bio certifié Ecocert mais on le trouve aussi sous le nom de Sucragel sur Mycosmetik.

 

Processed with VSCO with f2 preset

Vitamine E : C’est un conservateur et anti-oxydant naturel.
Elle protège les huiles et les beurres du rancissement permettant une excellente conservations des phases huileuses, tout en ayant des propriétés anti-age et anti-inflammatoires sur la peau.

Je l’achète sur le web (mycosmetik, aromazone…)

 

 

 

Processed with VSCO with f2 preset

Naticide (ou Isocide) : C’est un conservateur, anti-bactérien, et anti-fongique.  Il assure la conservation des produits cosmétiques ayant une phase aqueuse.

Je l’achète sur le web (aromazone pour le Naticide) mais dès que j’aurais terminé mon flacon je le remplacerai par de l’Isocide (sur mycosmetik) car lui est biologique et certifié par Ecocert.

Le Naticide à une légère odeur d’amande, à prendre en compte donc pour la fragrance de votre crème.

 

 

Comme je le disais plus haut, on peut s’amuser à ajouter d’autres principes actifs ou même des huiles essentielles afin de personnaliser sa crème.
Personnellement je la préfère toute simple et avec le moins d’ingrédients possible, et ca me permet d’en faire pour mes amies et ma famille en étant sûre qu’elle conviendra à tout le monde !

Je me fournis exclusivement sur internet car je trouve ca plus pratique et suis adepte des huiles végétales, eaux florales, (huiles essentielles aussi) de la marque De Saint Hilaire, et je commande le reste sur Aroma-Zone et sur MyCosmetik.
Mon astuce si vous achetez vos huiles végétales en magasin bio, allez directement au rayon « moutarde » à côté des vinaigres et autre condiments, vous trouverez un grand chois d’huiles d’excellentes qualités beaucoup moins chères qu’au rayon beauté 😉

J’espère que cet article vous sera utile et vous incitera à composer votre crème hydratante vous même, c’est si facile et si efficace 🙂

N’hésitez pas à commenter si vous sautez le pas, si vous avez une question ou une remarque, ou même à partager vos ingrédients favoris !

16 réflexions au sujet de « |DIY| ma recette pour une crème hydratante faite maison ! »

    1. Oui Aurore tout à fait !
      Le gel seul aura un effet liftant sur la peau que je n’apprécie personnellement pas donc j’y ajoute 4 ou 5 gouttes d’huile végétale pour « assouplir » la matière, mais tu peux très bien te contenter d’aloé-vera pur (tu ne bénéficiera en revanche pas des bons nutriments des huiles…)
      C’est en effet très rapide le matin et le soir, une noisette dans le creux de la main et hop 🙂

      Moi je tache de le faire régulièrement en plus grosse couche que je laisse poser comme un masque de longues heures… et pareil pour mes cheveux !!

      Bref, VIVE L’ ALOE-VERA !!!!!!!! ❤ ❤ ❤

      J'aime

    1. Et oui tu es une privilégiée… 😉
      C’est chouette d’avoir des cobayes pour savoir si ca plait ! En plus depuis le temps que je t’en fais tu as déjà eu plusieurs versions, à la fleur d’oranger, à l’huile d’argan…
      Gros bisous ❤

      J'aime

  1. Bonjour, cette crème convient elle a une peau à tendance grasse ? Et est ce qu’elle suffit en base de maquillage ? Et aussi ou trouver un pot de conditionnement?

    Ça donne envie de se lancer en tout cas 🙂 .

    Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour !
      Comme dit dans l’article cette crème est vraiment adaptée pour tout le monde 🙂
      Ce n’est pas parce que la peau est grasse qu’elle doit être privée des nutriments et principes actifs des huiles. Au contraire, à force d’apporter ses bénéfices à ta peau, celle ci arrêtera de surgraisser…puisqu’elle a maintenant tout ce dont elle a besoin sans se donner du mal 😉
      Choisis une huile adaptée pour les peaux grasses, qui ne soit pas visqueuse et bien fluide pour pénétrer facilement (jojoba, noisette, macadamia…)
      Etant maquilleuse professionnelle, je distingue en revanche très clairement les crèmes hydratantes des bases : les crèmes doivent pénétrer pour apporter leurs principes actifs et hydrater la peau, alors que la base surtout pas ! Son role est au contraire de former un film protecteur à la surface de la peau. Compte tenue que ta peau est grasse, il me semble alors indispensable de dissocier ces 2 produits qui seront complémentaires.
      Pour les flacons, je garde mes anciens flacons de fond de teint ou autre (en verre, toujours, je bannis le plastique) que je remplis avec mes crèmes. Mais tu peux très facilement en acheter sur le web, sur les mêmes sites que les matières premières 🙂
      Bonne journée !

      J'aime

    1. Bonjour Jasmine,
      Je ne suis pas médecin donc je ne peux pas prétendre à une réponse assurée, mais selon moi cette crème ne contenant que des ingrédients basiques et sans superflu je ne vois aucune raison de ne pas l’appliquer même sur peau sensible. Le gel d’Aloé-Vera n’est d’ailleurs plus à présenter tant il est reconnu pour ses pouvoirs cicatrisants et hydratants.
      Attention néanmoins, cette crème reste un produit cosmétique mais ne peut en aucun cas remplacer un médicament.
      Faites moi savoir en tout cas si ca vous soulage 🙂

      J'aime

  2. Vraiment cool. Je suis bien tentée d’essayer ! Par contre, la crème était-elle suffisamment fluide pour pouvoir ensuite appliquer un fond de teint en poudre ? Avec ma crème actuelle, dans certains endroits, le fond de teint fait des sortes de « croûtes », « boules », truc du genre 🙂

    Merci pour ta réponse !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup 🙂
      L’avantage de cette crème c’est qu’elle est comme je l’explique tout à fait personnalisable : à soi d’adapter la texture à ce qui nous convient en ajoutant plus ou moins de gomme de guar !
      Personnellement, je la réalise fluide et la transvase dans un flacon pompe (nécessite donc une texture pas trop épaisse sinon ca ne sortirai pas^^) et j’applique mon fond de teint par la suite sans souci, cf ma vidéo « Ma routine maquillage « 10min chrono » ».
      Je suis donc certaine que l’application d’un fond de teint poudre est tout à fait concevable 🙂 Le tout étant d’avoir une main légère et une technique sûre, et aussi selon le type de peau une base de pré-maquillage en préambule…
      N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez 😉

      J'aime

      1. Une base de pré-maquillage est un produit qu’on applique avant de maquiller la peau afin de faire tenir le maquillage. Il forme un film protecteur à la surface de la peau qui empêche au maquillage de bouger dans la journée. On en trouve dans toutes les -bonnes- marques de makeup.
        A ne pas confondre donc avec une crème hydratante qui elle a comme fonction de pénétrer dans l’épiderme 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s